Equipes scientifiques et services d'appui

L'unité de recherche LSTM est composée de cinq équipes scientifiques et d'un service d'appui avec comme objectifs communs :

  • La caractérisation du fonctionnement, de la diversité et du rôle des symbioses mycorhiziennes et rhizobiennes.
  • La gestion et la valorisation des symbioses pour un développement durable des (agro)écosystèmes en zones tropicales  et méditerranéennes.
  • Le développement par la recherche et la formation des pays du Sud partenaires.

niv1rich - 6 elements - crd_page, crd_page_chapitres, crd_dossier_faq, crd_galerie, crd_dossier_flashmedias, crd_dossier_actus, crd_dossier_liens, crd_dossier_partenaires, crd_dossier_projets, crd_fichier, crd_lien

  • Mécanismes Symbiotiques chez les Légumineuses Tropicales (MSLT)

    Section transversale d’une racine d’Aeschynomene indica nodulée par un Bradyrhizobium photosynthétique © IRD, E. Giraud
    L'équipe a posé les bases de l'étude d'une symbiose originale entre une légumineuse tropicale semi-aquatique et des bactéries photosynthétiques dont certaines souches ne synthétisent pas de facteurs Nod. Une large gamme d'outils génétiques, génomiques et transcriptomiques ont été développée pour étudier les bases moléculaires de ce nouveau mécanisme symbiotique Nod-indépendant.

    Lire la suite

  • Symbiose des Plantes Actinorhiziennes Tropicales (SYAT)

    Racine de Casuarina glauca exprimant une fusion ProCgNIN:GFP (Fluorescence verte) 24h après le contact avec des extraits de Frankia © IRD, S. Svistoonoff
    La symbiose actinorhizienne est la deuxième symbiose nodulaire fixatrice d’azote après la symbiose légumineuses/rhizobiums. L'établissement de cette interaction met en jeu un dialogue moléculaire complexe entre la plante et la bactérie. L’objectif général de l’équipe est la compréhension des mécanismes à l’origine de la rhizogenèse symbiotique chez les plantes actinorhiziennes.

    Lire la suite

  • Mécanisme d’Adaptation de la Symbiose au Contrainte de l’Environnement (MASCE)

    Nodosités de Medicago truncatula-Sinorhizobium exprimant le gène rapporteur GUS dans les zones méristématiques © Inra, M. Lepetit
    L’objectif de l’équipe est de caractériser les mécanismes (compensation, tolérance/résistance) impliqués dans l’adaptation de la symbiose rhizobium-légumineuse à des contraintes (déficit hydrique et présence de métaux) qui inhibent l’activité de fixation d'azote.

    Lire la suite

  • Adaptation des symbioses aux Contraintes Edaphiques extrêmes (ACE)

    Essai de re-végétalisation d'un site minier dégradé en Nouvelle-Calédonie (2014) © Cirad, M. Ducousso
    L’équipe étudie la diversité et l’adaptation des symbioses plantes-microorganismes à la contrainte édaphique extrême en zone tropicale. En termes de développement au Sud, il s’agit de valoriser ces symbioses dans les stratégies de restauration écologique des écosystèmes dégradés par l’activité minière.

    Lire la suite

  • Réseaux et Interactions Symbiotiques dans les éco-Agrosystèmes (RISA)

    Acacia nilotica au sein d'un écosystème dégradé dans la Vallée du Drâa (Agdz, Maroc) © Cirad, A. Galiana
    Les symbioses mycorhiziennes et fixatrices d'azote sont parmi les facteurs-clés du fonctionnement des écosystèmes terrestres. Analyser la contribution de ces symbioses au fonctionnement des écosystèmes naturels et cultivés (ou Eco-Agrosystèmes) pour les valoriser en termes de production et de durabilité est l’objectif majeur des recherches menées par l’équipe.

    Lire la suite

  • Services d'appui

    Cultures en serre © LSTM
    Les services d'appui regroupent des agents assurant des fonctions d’appui à la recherche et de services communs indispensables pour le fonctionnement de l'unité.

    Lire la suite

Cookies de suivi acceptés